andersonnew460

"En tant qu'artiste, j'aurais beaucoup de mal à faire le choix entre la vérité et le beau..."   (LA, 2003)

Dans les années 80, dans la mer des styles revisités ou émergeants pour lesquels je me suis passionnée, un souvenir intense me revient. L'album "Big Science" de Laurie Anderson, sa voix androgyne robotique, le ton ironique, les sons électroniques étranges et nouveaux, l'ambiance ultra-moderne et des textes d'une intelligence rare dénotant un sens aigu de l'observation de notre société en évolution, dont l'issue est plus que jamais incertaine, et une ironie mordante et pince sans-rire, assortie d'auto-dérision. Je n'ai jamais cessé de suivre sa carrière, même si je pense que la chanson que j'ai écoutée à cette époque-là n'a jamais été égalée par la suite au niveau de son impact, s'entend.

laurieanderson_bigscience

Laurie Anderson est une artiste expérimentale Américaine née en 1947. Compositrice, chanteuse, violoniste , peintre, sculptrice, écrivaine, elle est connue mondialement pour ses performances multimedia réunissant le théâtre, la musique, les technologies audiovisuelles et ses collaborations avec d'autres artistes célèbres tels que Philip Glass, David Bowie, Jean-Michel Jarre, Dave Stewart, Bobby Mc Ferrin, Brian Eno, Peter Gabriel, j'en oublie sûrement.

Je vous laisse écouter et regarder le clip "O Superman: for Massenet" (1980) en question...

Cette chanson a été écrite en relation avec le sauvetage raté des otages américains en Iran dans les années 70. La chanson fait référence au personnel de l'armée qui périt avec les otages, ce qui explique le ton mélancolique...

Le texte original de Massenet est issu de son opéra: "Le Cid". "Ah! tout est bien fini, mon beau rêve de gloire, mes rêves de bonheur s'envolent à jamais! Tu m'as pris mon amour, tu me prends la victoire, Seigneur, je me soumets! O souverain, O juge, O père toujours voilé, présent toujours! Je t'adorais au temps prospère et te bénis aux sombres jours! je vais où la loi me réclame, libre de tous regrets humains! O souverain, O juge, O père!"

Le texte de Laurie Anderson: "O Superman, O judge, O Mom and Dad, Mom and Dad" (allusion à la "Mère-Patrie"). "Hi. I'm not home right now. But if you want to leave a message, just start talking at the sound of the tone. Hello? This is your mother. Are you there? Are you coming home?" (les paroles en apparence anodines dans ce contexte dramatique constituent une tension accentuée par la voix artificielle). "Hello? Is anybody home? Well, you don't know me, but I know you." Le message de la machine semble dire "C'est ta mère" et ensuite "tu ne me connais pas, mais moi je te connais" (C'est une allusion au gouvernement. J'ai eu des informations sur toi, par d'autres. C'est quelque chose de commun de recevoir des messages de personnes que l'on ne connaît pas mais qui ont accès à votre dossier). "And I've got a message to give to you. Here come the planes". Elle décrit ainsi un sentiment de perte imminent, d'autant plus qu'elle a horreur des avions. "So you better get ready. Ready to go. You can come as you are, but pay as you go. Pay as you go". (le fait de partir sans rien, et de payer pour partir, c'est forcément une situation des plus dramatiques, allusion aux otages. "And I said: Ok. Who is this really? And the voice said: This is the hand, the hand that takes. Here comes the planes. They're american planes. Made in America. Smoking or non-smoking?" (Deux interprétations possibles, des avions qui fument parce qu'ils ont été attaqués, ou la liberté sacro-sainte des américains: fumeur ou non-fumeur? Mais aussi plus sûrement de la différence entre les avions civils qui fument et les avions militaires qui, plus précis, eux, ne fument pas) "And the voice said: Neither snow nor rain nor gloom or night shall stay these couriers from the swift completion of their appointed rounds". (Ceci est un slogan de la poste de Manhattan, rien ne pourra empêcher le courrier d'être posté... il s'agit ici sans doute des avions chargés de la mission de sauvetage, et de l'inéluctabilité de leur arrivée. Mais c'est aussi une citation d' Hérodote à propos des courriers persans. C'est aussi une allusion aux "frappes chirurgicales", bombes délivrées avec la même efficacité que du courrier, et c'est donc un humour plutôt grinçant.) La voix du répondeur représente la Mort (la main qui prend...) "Cause when love is gone, there' always justice. And when justice is gone, there's always force. And when force is gone, there's always Mom. Hi Mom!" La référence changeante de "Maman" aux militaires évoque le changement d'image entre l'amérique "mère protectrice" et celle qui représente une super-puissance militaire. Pour un enfant, les parents sont la suprême référence. "Quand il n'y a plus d'amour" est une paraphrase de Lao Tseu "therefore when Tao is lost, there is goodness. When goodness is lost, there is kindness, when kindness is lost, there is justice, when justice is lost, there is ritual..." On retrouve de nombreuses références taoïstes dans l'oeuvre de Laurie Anderson. "So hold me, Mom, in your long arms". (Le long bras de la Loi. Le contrôle que le gouvernement exerce sur les autres au nom de la loi, et la force dont il use si elle est enfreinte, notamment lors d'un prise d'otages). "In your automatic arms. Your electronic arms". ("Les bras électroniques" font référence à l'Internet, créé par le gouvernement au départ pour les besoins d el'armée. On ne peut échapper à son regard. Ici on voit le rapport possible entre le titre de l'album "Big Science" qui rappelle "Big brother". "Your petrochimical arms. Your military arms". Il y a un côté monstrueux dans les bras de cette "Maman", protectrice mais semeuse de mort. C'est souvent que l'on retrouve cette ambiguïté dans les textes de Laurie Anderson, ils ne sont jamais anodins, et c'est pour çà que je l'admire tant. A noter que cette chanson a été interprétée peu après l'attentat des tours jumelles lors de sa tournée New-Yorkaise, prenant ainsi une consonance toute particulière.

laurieanderson_violon

Le site de laurie Anderson

Vous l'aurez compris, les thèmes de prédilection de cette artiste exceptionnelle sont la révolution technologique du monde moderne et ses conséquences potentiellement aliénantes sur les rapports humains, pour le meilleur et pour le pire. Ce qu'elle redoute elle l'utilise pourtant en abondance dans son travail, d'où le sentiment d'ambiguïté. Les références culturelles et littéraires utilisées sont très approfondies, l'humour froid et l'auto-dérision toujours présents.

La liste des albums de laurie: Big Science (1982), Mister heartBreak (1984), United States Live (4CD, 1984, performance de 8 heures): Sharkey's night", Home of the Brave :"excellent birds"(1986), Strange angels (1989), Bright Red (1994, autour de la guerre en Irak notamment), The ugly one with the jewels (1995), Talk Normal (2000), Life on a string : "language is a virus from the outer space"(2001), Live in New York (2002), Homeland (à paraitre prochainement). En cliquant sur les liens vous verrez d'autres videos.

Laurie Anderson est la compagne de Lou Reed.