ondes_martenot_et_HPLes ondes Martenot sont un instrument français de musique électronique inventé en 1928 par Maurice Martenot. Actuellement, on assiste à la renaissance de cet instrument grace à un nouveau fabricant français. Ondes Martenot étant une marque déposée, les nouveaux instruments ont pour nom de marque ondéa.

Cet instrument à oscillateur électronique monodique se caractérise par ses sonorités magiques prenantes, de voix lyriques venues d'ailleurs.

Constitution: Il comporte :

- un clavier suspendu dont la translation agit sur la hauteur du son (sa fréquence) et donc le vibrato .            

- un ruban parallèle au clavier autorisant les glissandi.                                                                                                                           

- une touche d'expression qui se contrôle de la main gauche et qui gère le volume sonore. Par pression plus ou moins forte on obtient toutes les variations d'intensité allant du pianissimo au fortissimo. Un geste sec sur la touche produit un son percuté. On peut aisément faire une analogie entre la touche d'expression et l'archet d'un instrument à cordes.          

- un tiroir avec différents timbres pour filtrer et modifier le son et procurer des combinaisons .                                       

- des diffuseurs (haut-parleurs transformés) - Principal ou D1 : haut-parleur standard de grande puissance - Résonance ou D2 : haut-parleur monté derrière des ressorts afin d'obtenir une résonance acoustique - Gong ou D3 : haut-parleur dont la membrane est remplacée par un gong pour créer des sons métalliques .                                                                           

- Palme : pièce de lutherie sur laquelle sont tendues des cordes métalliques, reliées au moteur du haut-parleur. Ces vibrations permettent une mise en résonance des différentes cordes accordées très précisément.

OMruban OMtiroir                                                     OMpalme                                 

ondes_martenot_1_d_tailruban, tiroir, palme et détail (touche d'expression)

Répertoire

- Répertoire classique : œuvres d’Olivier Messiaen (Turangalîla symphonie), d’André Jolivet , Arthur Honegger, Edgard Varèse, Jacques Charpentier ("Lalitha" pour ondes Martenor et percussions, "suite Karnatique")... - Musiques de film : Mad Max, Animatrix, Mars Attacks!... - Chanson d'expression française classique : Jacques Brel (particulièrement audible dans La Fanette ou le Plat Pays) - Musiques actuelles : Yann Tiersen, Claude-Samuel Lévine, Dominique A, les Têtes Raides, Radiohead, Bryan Ferry, Joe Jackson... - Animations japonaises : Binchotan

theremin

Le Theremin a été inventé en 1919 par le physicien russe Lev Sergeyevich Termen (son nom changera plus tard en Leon Theremin). Le son est produit en utilisant deux antennes ; l'antenne verticale contrôle la hauteur de la note jouée, l'antenne horizontale contrôle le volume. Lorsque la main s'approche de l'antenne, le son est modifié, l'instrument n'est pas touché. Le son particulier produit par cet appareil a été utilisé pour des musiques de film des années 40, 50 et 60, des films de science-fiction comme 'Le jour où la terre s'arrêta' (The Day the Earth Stood Still), 'Le météore de la nuit' (It Came From Outer Space) ou des films d'Alfred Hitchcock, Billy Wilder, ou Delmer Daves. Dans les années 70, des groupes de rock l'ont utilisé : Lothar & the Hand People, the Bonzo Doo Dah Dog Band, Led Zeppelin. Aujourd'hui, le theremin connaît une nouvelle jeunesse.

une petite démonstration?


Ondes Martenot et Theremin par Claude samuel levine