waterphone1Le Waterphone est un instrument voisin du Theremin ou du Glassharmonica, dont j'ai traité précédemment dans cette catégorie.Son inventeur est Richard Waters (d'où le nom). Inventé en 1969, l'instrument est constitué de tiges métalliques de différentes longueurs que l'on peut frotter avec un archet de violon, mais on peut aussi glisser une baguette dans le fond. Le socle contient un peu d'eau. Les sons produits évoquent la vie sous-marine (baleines, dauphins), et parfois le bruit que l'on pourrait imaginer dans une cité futuriste ou une usine désaffectée, du type bruits d'usine. Il évoque aussi le vent qui passerait entre des cylindres de métal, une roue en fer qui grince en tournant, enfin c'est un peu selon l'imagination et le mode de jeu.

L'instrument a été utilisé abondamment dans la musique de film. Pour ne citer que ceux que j'ai vus, l'introduction de "Matrix", la musique de Lalo Schifrin pour le film "Amityville", le fameux "Dark water" de Kenji Kawai, ou"Star Trek the motion picture" (musique de Goldsmith). 

Megabass waterphone Demonstration par Waters lui-même.

J'ai trouvé çà par hasard en faisant des recherches sur la musicothérapie, et ce que les américains appellent "healing Music" (musiques accommpagnant la méditation).

Rhythmotomy: Musique de Méditation avec chakra bowls, cymbales, gongs, cloches tubulaires et waterphone. Rhythmotomy est un groupe composé de Jim Long, Tom Hollow et Steve Sandstedt. Chakra bowls: SueMary Long et Wally Stoltz.