cl__de_sol_gif Séquence autour de la Symphonie n°40 en Sol mineur de Wolfgang Amadeus Mozart revisitée par Hugues de Courson avec les albums "Mozart l'Egyptien".
Problématique : Comment la musique orientale a-t-elle influencé la musique savante occidentale ?
Domaines  : Successif et simultané, et Forme.

Définition du métissage  

Rencontre de deux cultures différentes, fusion de de deux musiques différentes,
d’ensembles instrumentaux différents, reprise de thèmes de l’une des deux cultures avec style différent, etc ;
A travers l’œuvre écoutée, rencontre entre deux continents, deux groupes d’interprètes,
deux œuvres qui vont fusionner en gardant chacune leur identité propre.
COLLAGE dans une même œuvre de deux œuvres préexistantes.

zebda

Projet musical : "Tombé des nues" du groupe français Zebda formé en 1985.
L'accompagnement de cette chanson a un caractère oriental, produit par les conduits joués par les violons, et la rythmique des percussions. Nous l'interprèterons donc accompagnés à la guitare et aux percussions.

 Les parolesTomb__des_nues_Zebda ;
La partitiontombesdesnuesZebda_part ; 

haut_parleur_gif

 

Wolfgang-amadeus-mozart

OEUVRE PRINCIPALE :
"Symphonie n°40" en Sol mineur KV 550 composée en 1788 par Wolfgang Amadeus Mozart (compositeur autrichien de la période classique, 1756-1791). 
Les circonstances et le contexte dans lesquels l’oeuvre a été écrite sont très sombres : l’Autriche est en guerre contre l’Empire ottoman, les restrictions budgétaires touchent toute la population, dont les musiciens. Mozart est dans une période de sa vie où sa popularité décroît – il joue de moins en moins en public, ses opéras, fêtés à Prague, sont ignorés à Vienne et sa situation financière n’est pas très bonne. En outre, il vient de perdre une fille en bas-âge.
Cette symphonie est composée pour un Petit orchestre (flûte, 2 hautbois, 2 clarinettes, 2 bassons, 2 cors et Cordes).
Notre écoute portera le début du Ier mouvement, sur le caractère des deux thèmes et construction de la forme sonate.
Pour nous y aider, le site ecouteactive.fr permet de visualiser le plan du premier mouvement et de sélectionner un extrait ou un autre pour l'écouter en particulier, notamment nous rechercherons lequel des deux thèmes va donner lieu au développement, passage central de la forme-sonate. Cela nous aidera aussi à différencier la couleur des modes majeur et mineur.

Interprétation par l'orchestre de chambre d'Europe
sous la direction de Niklaus Harnoncourt.

et une partition animée qui permet de discerner  
les thèmes sous forme graphique.

hughes_de_courson2

"Lamma Bada Yatathenna / Symphonie 40" extrait de l'album "MOZART L’EGYPTIEN" d'Hugues de COURSON & Ahmed Al Maghreby.

Baignant dans l’Orientalisme du XVIIIe siècle, franc-maçon fasciné par les mythes Pharaoniques, Mozart aimait l’Egypte, dont il s’est souvent inspiré dans ses oeuvres. (La flûte enchantée, l’enlèvement au sérail, Thamos roi d’Egypte, l’oie du Caire, la Marche Turque).
Les Egyptiens aiment Mozart, son art de plaire ou d’envoûter, de passer du léger au sacré qui ressemble tant au talent des grands compositeurs arabes.

La pièce de Mozart a été métissée avec une chanson d’amour arabo-andalouse du XIIème siècle intitulée Lammâ badâ yatathena. Nous pouvons voir un extrait de la partition sur cette page.

Voici une interprétation de cette chanson
par l'ensemble Constantinople.


Nous repèrerons dans cette pièce la façon dont les deux styles de musique,
plutôt opposés, se singularisent ou se rejoignent.
Nous en étudierons le plan, puis les élèves auront pour tâche
de réaliser la trace écrite de notre progression.


Nous regarderons un extrait d'une version "live" de cette pièce.

Documents du professeurSymphonie40_Mozartprof ; 
Mozart_l_egyptien_symphonie_40_prof ; 
Documents de l'élèveSymphonie40_Mozarteleve ; 
Mozart_l_egyptien_symphonie_40_eleve ;

ECOUTES COMPARATIVES

khalife

Nous écouterons un métissage entre deux autres styles de musique : le Jazz et la musique orientale, à travers le morceau "Caress"  extrait de l'album "Muda'aba" (2004) de Marcel Khalife (compositeur, chanteur et oudiste libanais né en 1950). Dans cette pièce musicale, le Luth ou Oud se mélange aux instruments habituels du Jazz. Nous repèrerons l'intervalle de seconde augmentée caractéristique du mode mineur harmonique déjà entendu dans le 1er mouvement de la symphonie de Mozart. Nous découvrirons une forme différente liée au Jazz (thème - impros successives sur grille d'accords, procédé de l'ostinato et de la variation).

Document du professeurCaress_Marcel_Khalife_prof ; 
Document de l'élève Caress_Marcel_Khalife_eleve

Voici une improvisation sur le thème de la Symphonie n°40 de Mozart dans le style Jazz
par Dimitri Naiditch lors d'une émission de jean-François Zygel.

Un autre célèbre composition de Mozart. "La Marche turque", que beaucoup de musiciens, qu'ils soient professionnels ou amateurs, s'approprient de différentes façons. Ce "Rondo alla turca" est en fait le troisième et dernier mouvement d'une série de variations sur un thème qui constitue la 11e sonate en La Majeur K331 pour piano seul.
il imite le style d’un orchestre de janissaires turcs (corps d’armée Turque créé en 1334). L’imitation ou le pastiche de la musique turque était très en vogue à cette époque, on retrouve cet aspect dans d’autres oeuvres de Mozart, comme dans son opéra L’Enlèvement au sérail et son Concerto pour violon et orchestre n° 5 en la majeur (dit « Concerto turc »).
Comme dans la symphonie étudiée, ce Rondo fait entendre un refrain en mode mineur et un couplet en mode majeur.

Voici la Marche turque d'origine
interprétée par Daniel Barenboïm.

Pierre-Yves Plat, pianiste de Jazz reprend ce thème
dans divers styles de Jazz,
notamment le Ragtime et le Latin Jazz.

 

VIAN MOZART

Boris Vian (auteur compositeur et interprète français né en 1920, mort en 1959) a repris cette mélodie en ajoutant des paroles et l'interprète dans le style latino du chachacha. La prestation, d'une extrême virtuosité, est difficile à suivre. Il intitule sa chanson "Mozart avec nous" dans l'album "Boris Vian chante Boris Vian - best ofsorti en 1988.

Nino Ferrer (auteur-compositeur français, 1934-1998) a fait de même
avec la chanson "L'année Mozart", dans un tempo plus lent.
Le résultat est très différent, malgré l'emploi du même principe.

Document du professeurOeuvres_peripheriques_4e_metissages_prof ; 
 Document de l'élèveOeuvres_peripheriques_4e_metissageseleve2 ; 

HISTOIRE DES ARTS
Consulter la page "Voyage en Orient" de la BNF

Fiche de synthèse de la séquence
synthese4eMozart_l_Egyptien

Un jeu de reconnaissance sur la Symphonie 40 
pour vous entraîner à reconnaître les différentes parties de la forme-sonate.