cl__de_sol_gif Dans cette séquence nous aborderons la question transversale de l’interprétation et de la recréation d'une oeuvre musicale.
Notre problématique est : Comment créer de nouvelles oeuvres à partir d’une mélodie célèbre ?
Nos domaines d’investigation seront :
1° : Le Timbre et l’Espace (Notions de Registres, de timbres des instruments en fonction des styles, de formations instrumentales, de Plan sonore, de Virtuosité, d’effets) 
2° : Le Successif et le Simultané (Notions d’Ornements - trilles, appogiatures, grupettos, arpeggios, mélismes- de thème, de transposition, de modes, de formules d’accompagnement (arpèges, accords), de Pont, de Coda, et de Cadence, de Solo, de dialogue, et de contrechant).

mecano

Projet musical : Hijo de la Luna (du groupe Mecano, groupe espagnol créé en 1981 et séparé en 1992).
La chanson a été composée en 1986 par José Maria Cano et interprétée par Ana Torroja sur l’album Entre el cielo y el suelo.

Nous chanterons la chanson en Français, mais vous la chanterez normalement aussi en espagnol avec votre professeur, cette séquence (et la chanson) étant une commande de sa part.
Notre projet est d’interpréter cette chanson avec un accompagnement au piano, ou avec play-back.
Par la suite vous devrez recréer votre propre interprétation avec les instruments de votre choix et une répartition libre des parties de la chanson entre les membres de votre groupe.
Les 5 ou 6 membres de chaque groupe seront évalués par les autres groupes de la classe suivant un barême que nous définirons ensemble.

Le clip officiel :

L’instrumental :

La version espagnole de la chanson :

La fiche élève empruntée à ma collègue du blog musiclikhijo_de_la_luna_eleve ;
la partition avec piano : Partition_piano_de_Hijo_de_la_luna
la chanson en espagnol : Hijo_de_la_Luna_en_espagnol_Mecano 

haut_parleur_gif

rodrigo

Oeuvre principale : Le 2ème mouvement du Concerto pour guitare dit « d’Aranjuez » en Ré majeur (1939) de Joaquin Rodrigo, compositeur espagnol de la période Moderne (1901-1999).

Un Concerto est une œuvre instrumentale dans laquelle un soliste dialogue avec un orchestre. Il se divise en 3 parties (mouvements). Dans sa forme Classique deux mouvements vifs encadrent un mouvement lent (I. Vif- II. Lent – III. Vif).
Cette pièce qui est devenue un tube de la musique savante a été composée en référence à la fois des compositeurs espagnols de la période baroque et de la musique populaire la plus célèbre en Espagne, c’est-à-dire le Flamenco.
Une recherche personnelle vous sera demandée pour trouver des interprétations ou emprunts de cette œuvre dans d’autres domaines artistiques (publicité, film, chansons, etc) pour lesquels vous réaliserez une fiche de présentation.

 

L'Interprétation de Narcisso Yepes, guitariste espagnol (1927-1997).

Cette interprétation est effectuée par le guitariste sur une guitare-luth (ou guitare à 10 cordes).

La version de Paco de Lucia, célèbre guitariste de Flamenco né en 1947 est un peu plus axée sur le rythme et plus libre dans ses cadences.
La video, très bien réalisée, permet de bien distinguer les plans sonores dans cette œuvre.

Une comparaison que nous verrons en classe est l’emprunt à cette pièce musicale dans le fim Les Virtuoses (en anglais Brassed off), réalisé en 1996 par Mark Herman, réalisateur britannique né en 1954.
Nous verrons dans une scène du film comment une musique, utilisée dans un contexte différent, peut illustrer le propos d'une scène de film et lui donner une intensité particulière en rapport avec la narration et les images.

Les documents : Concerto_d_Aranjuez_Rodrigo_prof ; Concerto_d_Aranjuez_Rodrigo_eleve
comparaison_Les_virtuoses_Herman ; comparaison_Les_virtuoses_Herman_eleves

La 2ème oeuvre : l’opéra Carmen composé d’après une nouvelle de Prosper Mérimée du même nom en 1875 par Georges Bizet, compositeur français de la même période né en 1838 et mort en 1875.

Un Opéra est une pièce de théâtre mise en musique. Il comporte des décors, de la musique, des textes, parfois de la danse. Il commence toujours par une ouverture. Celle-ci permet de donner l’ambiance de l’oeuvre et de faire entendre les différents thèmes musicaux.
Un Opéra est découpé en actes qui sont eux-mêmes divisés en scènes, tout comme au théâtre.
Après l’ouverture, l’action est renforcée par la musique en alternant :
- Des airs (Arias) : destinés à un ou une chanteuse, afin de mettre en valeur ses capacités vocales.
- Des récitatifs : qui permettent de faire avancer l’histoire. Cela constitue plutôt en un texte déclamé.
- Des choeurs ou des ensembles vocaux tels que les duos, trios, quatuors, etc.

J’ai choisi l’extrait Près des remparts de Séville (Acte I, n°10). Cette Aria est chantée par le personnage principal, Carmen, après son arrestation pour une bagarre avec une manufacturière à l’usine de tabac.
Don Jose, le soldat désigné pour la surveiller, va avoir du mal à garder son sang-froid face au numéro de charme qu'elle lui prépare.
Il s’agit d’un Duo composé sur une Séguedille, danse folklorique andalouse. La Séguédille ou Séquidille (de l’espagnol Seguidilla) est une danse espagnole d'origine andalouse apparue au XVIIe siècle. Elle se danse encore de nos jours, surtout en Andalousie. Les pas de cette danse sont très variés. Ils empruntent notamment ceux du fandango de la jota aragonaise et principalement celle où les danseurs cambrent majestueusement le corps et les bras, en se rapprochant et s'écartant alternativement. Il arrive que les bailadores frappent soudainement le talon très bruyamment comme une percussion complémentaire au claquement des castagnettes (zapateado).

Les références à la musique andalouse sont nombreuses :
- La gamme andalouse (mode de mi : mi-fa-sol-la-si-do-ré-mi)
- Les mélismes (ornements des lignes mélodiques).
- L’accompagnement léger (en pizzicato) des violoncelles qui évoque le son de la guitare.

L'Interprétation d’Elina Garanca et Roberto Alagna sous la direction de Yannick Néguet-Seguin en 2010 au Metropolitan Opera de New York.

Extrait du film Carmen tourné en 1984 par Francesco Rosi (cinéaste italien né en 1922) , interprétation : Julia Migenes-Johnson et Placido Domingo sous la direction de Lorin Maazel.

Un extrait du film Carmen tourné en 1983 par Carlos Saura (cinéaste espagnol née en 1932) où nous retrouvons parmi les acteurs Paco de Lucia.
Le chorégraphe écoute l’extrait du Carmen de Bizet que nous avons écouté et le guitariste flamencan s’empresse d’en reprendre les notes à l'oreille avec d’autres guitaristes pour l’accompagner, et d’improviser un solo dynamique, réalisant un métissage savant avec sa propre musique qui servira de base à un tableau du ballet qui se répète.


Les documents : Carmen_Bizet_prof ; Carmen_Bizet_eleve
Carmen_Bizet_comparaisons_prof ; Carmen_Bizet_comparaisons_eleve

 Histoire des arts

Arts, créations, culture.
Arts, espace, temps.
Arts, ruptures, continuités.

L’Espagne et son folklore, l'histoire de Carmen ainsi que la tauromachie ont inspiré de nombreuses oeuvres au peintre
Pablo Picasso  (peintre espagnol 1881-1973).

femme à la mantille 1949 Picasso dessin au lavis

Femme à la mantille (1949) Dessin au lavis

Un lien autour de la peinture et du Flamenco

 Un lien vers une video sur le site de l’INA : Picasso et la Tauromachie

La fiche d'auto-évaluation : auto_evaluation_4e_seq_II
La fiche de synthèse de la séquence : synthese4s2

Enregistrements : 4e B