cl__de_sol_gifObjectif de la séquence : aborder la mythologie grecque en tant que source d'inspiration pour les compositeurs d'opéras lors de la période baroque. Un sujet en phase avec l'Histoire des arts, dans la mesure où les élèves travaillent sur le sujet aussi bien en Lettres qu'en Histoire. Et d'ailleurs,les élèves citent spontanément au moins une dizaine de héros de l'Antiquité, tous différents. 
La mission consiste à réaliser la fiche d'identité d'un héros grec de leur choix, en trouvant une oeuvre d'art qui le représente dans quelque domaine que ce soit (BD, dessin animé, peinture, sculpture, cinéma, littérature et poésie, etc). J'ai réalisé un modèle qui vaut ce qu'il vaut : Carte_d_identite_d_un_heros mais ça peut aider à démarrer. La fiche peut être réalisée sous forme d'affiche, avec des dessins, ou au format A4 avec les ordinateurs du CDI, ou bien à la main, tout simplement (ça a son charme aussi :)

Faire le chemin de la sensation, de l'émotion et des impressions (domaine du subjectif) vers la connaissance des codes et des conventions qui régissent l'opéra. Nous observerons soigneusement la mise en scène de l'oeuvre principale pour nous en inspirer quand à notre projet musical. D'autre part, en lisant un extrait de texte d'un grand auteur grec antique, nous observerons la manière dont le livret traduit en quelque sorte ce texte pour que des interprètes puissent chanter, jouer la comédie et danser sur la scène.

Problématique : comment adapter les textes de la mythologie grecque en musique?
Domaines  : Timbre et Espace (registres des voix), Successif et simultané (différentes formations vocales et répartition dans l'espace).

odes I

Projet musical : La chanson O Menousis (album Odes de 1979) de Vangelis, compositeur grec né en 1943, interprétée par Irene Papas. C'est une fable traditionnelle qui serait originaire d'Albanie, mais couramment contée en Grèce. Elle nous raconte l'histoire moraliste d'un personnage, Menousis, qui, sous l'emprise de l'alcool, tue sa femme pour son infidélité soupçonnée et le regrette amèrement par la suite.
Le tempo est lent, la mesure à 4 temps. Le mode employé est le mode myxolidien (mode de sol). Après une introduction instrumentale qui répète 4 fois la même phrase, la chanson est découpée en 2 phrases A et B qui sont répétées.
Tous les deux couplets, la mélodie est reprise à la flûte soutenue par le carillon. De petites percussions accompagnent le chant, et le choeur et la flûte soutiennent les reprises en doublant la mélodie bouche fermée.
D'autre part, j'ai trouvé des pas de danse que nous apprendrons, ce qui nous permettra de "mettre en scène" cette histoire à la façon d'un opéra (sauf que nous ne creuserons pas le sol pour y construire la fosse...) en trois groupes (chanteurs, instrumentistes et danseurs).
A noter que la chanteuse a une voix située dans le registre alto (vois la plus grave des femmes).

Voici la chorégraphie que j'ai trouvée sympa et qui sera facilement mémorisée.

Document de l'élève et traduction du texteO_Menousis_vangelis_Papas ; Menousis_traduction;  

haut_parleur_gif

monteverdi

OEUVRE PRINCIPALE

Nous allons commencer par écouter un extrait de l'opéra ("Dramma per musica") "Orfeo" (1607)de Claudio Monteverdi, compositeur italien de la période baroque (1567-1643).
Le Duo la messagère-Orphée (elle vient lui annoncer la mort de son épouse Euridyce), l'Air d'Orphée (il se lamente puis décide d'aller la chercher aux enfers), et le choeur des nymphes et des bergers qui commentent ce qui vient d'être raconté.
Après avoir identifié les registres des voix, les notions de solo, de duo et de choeur mixte, nous visionnerons la scène pour observer la mise en scène et la disposition des artistes sur la scène.
Nous distinguerons le récitatif et l'Aria et leur fonction différente dans un opéra.
Nous observerons également le rôle de l'accompagnement (orgue lorsque la messagère intervient, clavecin et cordes graves lorsque orphée chante).

L'interprétation choisie est celle du Concert des Nations
et la Capella Reial (chapelle royale) dirigés par Jordi Savall.
L'extrait visionné débute à 33'50 jusqu'à 43'31.


OEUVRES COMPARATIVES

Nous comparerons cet air à celui de l'opéra "Orphée et Euridyce" (1762) de Christoph Willibald Glück (compositeur allemand de la période classique (1714-1787), intitulé "Che farò senza Euridice" (que ferai-je sans Euridyce). Cet air se situe dans l'acte III, à la fin de l'oeuvre; Il est ici interprété par la chanteuse Maria Callas, dont le registre est soprano colorature.
Dans cet opéra, le rôle d'Orphée est interprété par une voix de femme, et l'orchestre est plus moderne (les violons ont un rôle important dans l'accompagnement, ils doublent la voix et terminent l'Aria). la forme est également différente, il s'agit ici d'un Rondeau. 

Documents fiche_prof_1fiche_eleve_1

ECOUTES COMPARATIVES 

haendel

Une Aria extraite de l'opéra "Rinaldo" (1711) inspiré de la "Jerusalem délivrée" de Le tasse de Georg Friedrich Haëndel, compositeur allemand de la période baroque (1685-1759) : "Lascia ch'io piango" dans lequel nous reconnaîtrons une voix de soprano qui chante une Aria da capo (forme A-B-A') en solo. Nous verrons que dans la reprise de la partie A, la chanteuse ajoute des ornements à la mélodie, renforçant ainsi sa qualité expressive.
J'ai choisi l'interprétation de Cecilia Bartoli accompagnée par The Academy of ancient music dirigée par Christopher Hogwood, mais un court extrait du film "Farinelli" (1994) de Gérard Corbiau nous permettra de constater que cet air peut aussi être chanté par une voix d'homme très aiguë, la voix de castrat (cliquer sur le titre du film pour voir cet extrait).

rameau

Le prélude du premier acte de l'opéra "Hippolyte et Aricie" (1733), tragédie lyrique inspirée de la pièce "Phèdre" de Racine, de Jean-Philippe Rameau, compositeur français de la période baroque (1683-1764).
Ici nous entendrons une voix de soprano opposée à un choeur mixte, suivi d'un passage instrumental impressionnant symbolisant le Tonnerre. L'extrait écouté : "Dieux vengeurs, lancez le tonnerre" débute à 47'39 jusqu'à 50'07.
Dans cet extrait la Grande Prêtresse implore la vengeance des dieux sur l’ordre de Phèdre après le refus d’Hippolyte de s’unir à elle.

A ce stade nous ferons des exercices de reconnaissance auditive
pour vérifier si le vocabulaire et les registres des voix sont bien acquis.

Documents  
Fiche_prof__2Fiche_eleve__2 ; 

Deux autres extraits nous permettront de découvrir d'autres registres et d'autres dispositions de chanteurs.

gluck

"Iphigenie en Aulide" (1774) de Glück est une tragédie-opéra d'après Euripide.
Dans l'extrait proposé (à la fin de l'opéra) nous entendrons un quatuor de solistes (soprano, mezzo-soprano, ténor et basse) et un choeur mixte dans lequel les voix se succèdent (en fonction du texte) dans des registres différents. Iphigénie est prête pour le sacrifice, les marins grecs sont pressés de partir, mais Achille (son prétendant) et Clytemnestre (sa mère) ne sont pas tout à fait d'accord! Survient alors le devin Calchas qui prévient de l'arrivée de Diane qui, seule, peut grâcier Iphigénie et lui épargner la mort.

Nous suivrons l'extrait avec le texte projeté au tableau.

iphigenie en aulide Gluck texte

 

Lully

Enfin, un court extrait du finale de l'opéra "Phaëton" (1683), tragédie en musique inspirée d'Ovide de Jean-Baptiste Lully, compositeur français d'origine italienne (1632-1687) de la période baroque également.

Nous entendrons d'abord un choeur mixte, puis un air de basse commenté à nouveau par le choeur.
Phaëton, fils d'Hélios (le soleil) a insisté pour conduire le char de son père, mais les chevaux n'obéiront pas à l'ulpudent jeune homme et il provoque des catastrophes. Jupiter alors le foudroie. Le corps du jeune homme tombe dans l'Eridan, où il sera enseveli par les Naïades.
L'extrait proposé débute à 2h38'02"" à la toute fin de la video.

DocumentsFiche_prof_3Fiche_eleve_3

Nous terminerons par un travail en salle informatique avec une première approche des fonctions du logiciel Audacity.
Les élèves seront invités à réécouter en autonomie l'extrait où le plus de voix sont réunies, à savoir l'extrait d'Iphigénie en Aulide de Glück (quatuor et choeur final).
Ils devront ouvrir le fichier Audacity préparé avec la piste et des marqueurs dispersés portant le nom des voix. Ils devront remettre les marqueurs au départ des voix au fur et à mesure de leur écoute, au besoin en s'aidant du texte. Tout le matériel de travail a été installé dans l'ENT.
Une fois leur travail terminé, les élèves seront invités à faire une copie d'écran et à la coller dans un fichier Word en le renommant (nom+classe). Cela validera un certain nombre d'items de la compétence IV (TICCE) du socle commun.
La manipulation des marqueurs nous servira ainsi ultérieurement à travailler sur d'autres projets d'analyse d'oeuvres musicales.

Capture d'écran du travail à faire tel qu'il est présenté aux élèves.

travail marqueurs Audacity

Fiche synthèse de la séquencesynthese_6seqII ; 
Fiche d' auto-évaluationauto__valuation6s2