cl__de_sol_gif La question à laquelle nous nous efforcerons de répondre lors de cette séquence est la suivante :
Par quels moyens peut-on organiser une multitude de sons simultanés pour construire une oeuvre musicale ?
Nous aborderons les procédés d'écriture tels que l'imitation, la répétition, la variation, qui fondent le principe du canon et de la fugue.
Nos domaines d'investigation sont ceux du successif et du simultané et de la forme. Nous travaillerons avec comme support des oeuvres savantes ou populaires qui utilisent ces mêmes principes.

Pratique : Chant principal : Rain and tears du groupe Aphrodite's Child dans lesquel figure Demis Roussos. Cette chanson est fondée sur la grille harmonique du canon de Pachelbel que nous étudierons. Elle est un peu neu-neu, je vous l'accorde, néanmoins elle se prête à divers arrangements avec les moyens du bord (carillons, triangles, 2eme voix et j'en passe :))) et puis on est en plein dans le métissage, là.

J'ai choisi deux petits canons que j'aime bien faire en tant qu'échauffement, ils sont vite sus et mettent la pêche dans la classe. 
Le premier : Sana Sananina (canon zoulou); Une jolie version trouvée sur youtube :

Le deuxième : Bubble Gum (canon Jazz). Vous pouvez l'écouter ici

Les documents : canons_sana_sananina___Bubble ; partition_Rain_and_Tears ; (j'ai réalisé un arrangement à 2 voix avec alternance des parties).

haut_parleur_gif

JohannChristophPachelbel

Ecoute principale : Le Canon en Ré majeur pour 3 violons et basse continue (1677) de Johann Christoph Pachelbel, compositeur allemand de la période baroque (1653-1706).
Oeuvre de musique de chambre basée sur le principe de la basse obstinée (une grille d'accords qui se répète de façon cyclique 28 fois, qui sert de base à une série de variations en canon).
Après avoir compris la composition des accords et le chemin des différentes lignes mélodiques, nous essaierons de les recomposer et de différencier à l'audition un accord parfait d'un accord d'une autre nature.
Nous ferons ensuite le plan du canon pour en saisir le procédé et déterminerons la nature des variations effectuées par les 3 violons (rythmique, mélodique)
A ce stade, un 2ème exercice consistera à identifier une musique comportant des imitations ou pas. 
Voici une interprétation de ce Canon sur instruments anciens par l'ensemble Voices of Music de San francisco.

Un extrait de la partition : 

Canon Pachelbel part

bizet

Notre première écoute comparative sera le Prélude de la Suite n°1 l'Arlésienne pour orchestre symphonique composé en 1872 par Georges Bizet, compositeur français de la fin de la période romantique (1838-1875). Nous l'étudierons sous l'angle des variations apportées au thème et du canon, emprunté au célèbre chant provençal intitulé "La Marche des Rois". Ainsi nous restons sur la notion d'emprunt à une musique  pour en créer une version dans un tout autre style, ici savant.
Le prélude est ici interprété par l'orchestre Georges Enescu sous la direction de Valentin Doni.

king's singers

Une autre comparaison avec le chant polyphonique "Il est bel et bon" de Pierre Passereau (?-1547), compositeur français de la période de la Renaissance. Composé pour 4 voix masculines, on y trouve de nombreuses répétitions et imitations mais ici la forme est une forme rondeau avec couplets et refrains. Nous écouterons la version des King's Singers. Une belle leçon de virtuosité.

Un aperçu de la partition: 

il est bel et bon ext part

Johann+Sebastian+Bach

Nous terminerons par un extrait de la Fugue en ré mineur extraite de l'Art de la Fugue BWV 1080 de Jean-Sébastien Bach, compositeur allemand de la période baroque (1685-1750). Il s'agit d'une fugue à 4 voix pour instruments indéterminés, dont nous étudierons principalement l'ordre d'entrée des voix et la notion de sujet et de contresujet. Si la fugue est également basée sur le principe de l'imitation, elle est moins stricte dans son écriture de par les développements apportés au thème. 
Nous visionnerons une video dans laquelle on a accentué avec des couleurs le sujet et le contresujet et les différentes parties qui composent une fugue : exposition - divertissement - développement - strette, coda.

Ici encore, le métissage des oeuvres savantes les plus complexes avec les styles du Jazz et de la musique Metal industrielle peuvent donner lieu à diverses comparaisons à propos de l'interprétation d'une oeuvre musicale. 

Swingle-Singers-17[1968]

Interprétation par les Swingle Singers. Choeur mixte et section rythmique Jazz (contrebasse, piano, batterie).

ça calme, hein? :)

laibach

Le groupe allemand Laibach (groupe de slovénie formé en 1986)a sorti un album (Album Laibachkunstderfuge BWV 1080) dédié à L'Art de la Fugue de J.S. Bach. La fugue est ici jouée sur des instruments électroniques, dans le style électro-goth.

Les documents : Canon_Pachelbel_1_prof ; Canon_Pachelbel_2_prof ; Canon_Pachelbel_3_prof ; 
Canon_Pachelbel_1_eleve ; Canon_Pachelbel_2_eleve ; Canon_Pachelbel_3_eleve ; 

En Histoire des arts, nous verrons des oeuvres de Paul Klee (la célèbre Fugue en rouge), les seize et une variations d'Albert Aymé, la Fugue de Vladimir Kandinsky, et une oeuvre canadienne exposée dans le métro de Montréal intitulée C’est sur le sol qu’on prend appui pour s’envoler de Richard Purdy et François Hébert.

Voici le document : HDA

La fiche synthèse de la séquence : synthese_5seqI_noir_et_blanc
et la fiche d'auto-évaluation : Fiche_auto__valuation