cl__de_sol_gif L’idée de cette séquence m’est venue l’an dernier lorsque j’ai acheté le DVD du film d’animation réalisé en 2004 par Christian Chaudet intitulé Le Rossignol. Le film est une adaptation du conte mais aussi de l'opéra d'Igor Stravinsky, (compositeur russe du XXème siècle, (1882-1971), oeuvre composée entre 1908 et 1913 sur un livret de Mitousov.
J’ai alors proposé à un collègue, professeur de Lettres, de travailler ensemble autour du conte d’Andersen (auteur danois du XIXème siècle - (1815-1875) dont l’œuvre est une adaptation, et dont le titre exact  est
Le Rossignol et l'empereur de Chine.
Dans la question transversale Musique et arts du langage, j'ai choisi la problématique : Comment adapter un conte en scène ou en images ? Les domaines de compétences abordés sont : le Timbre et l'Espace et la Dynamique.

Projet musical : Nous chantons la "Berceuse Cosaque" à 2 voix.
Un grand travail sur la posture, la respiration, l'articulation et le phrasé que nous préparons pas des Mantras spécifiques en  (Chant des voyelles).
Berceuse_Cosaque_Fiche__l_ves
Interprétations des élèves

Les élèves de 6ème A :  

Les élèves de 6ème B :

Les élèves de 6ème C :  

Les élèves de 6ème D :
Celle-ci est représentative de mes classes les plus difficiles..."Il sont parmi nous..."

Les élèves de 6ème E : 

haut_parleur_gif

igor-stravinsky-2Dans l'opéra, j'ai choisi deux extraits que nous comparerons : Le jeu du Rossignol et le jeu du Rossignol mécanique. Entendus successivement, avec un zoom sur le tout début du chant, ils nous permettront de comparer la voix de ces deux oiseaux.
Le chant de l'oiseau naturel, interprété par une voix de soprano colorature, presque a cappella, sur une longue vocalise, est quasi lisse. Quelques inflexions de nuances le rendent vivant, émotif, féerique et étrange à la fois. Il est comme improvisé.
Le chant de l'oiseau mécanique, lui, est interprété par un hautbois, instrument à vent de la famille des bois au son nasillard. La courbe de la mélodie ressemble à celle du rossignol, mais son tracé est nettement plus rythmé et répétitif jusqu'à l'ennui. Il est accompagné par l'orchestre et son intensité reste stable (nous visualiserons cela sous forme de sonagramme).
Nous identifierons les registres des voix et dessinerons un musicogramme comparatif des deux interventions, dans lequel nous préciserons si les notes qui constituent le chant sont  liées ou détachées.
En écoutant d'autres extraits et en visionnant l'extrait principal nous découvrirons deux autres voix : celle d'autres personnages, le pêcheur et l'empereur, respectivement dans les registres ténor et baryton. Un petit exercice de reconnaissance des voix des personnages sera alors proposé aux élèves.
image_490900Bien entendu, nous commenterons aussi l'aspect visuel du fim, bourré d'effets spéciaux et l'effet produit sur le spectateur.
A quel type de spectacle cette outrance de couleurs, de flashes, de bruits réels ou fabriqués (applaudimètres) cela fait-il penser, et en quoi cela pourrait-il représenter une vision critique du star-system?

 Voici l'extrait du film que nous visionnerons : 


Si vous voulez entendre le vrai rossignol, ciquez ici .
Une autre version du chant du rossignol et du chant du rossignol mécanique
(direction : Robert Craft, orchestre symphonique de Londres)

Les documents :
Fiche_prof_1 ; Fiche_prof_2 ; glossaire
Pour le professeur de Lettres : Rossignolandersenstravinsky_notes ;

COMPARAISONS

offenbachNous comparerons cet extrait à un autre extrait d'opéra tiré d'un conte. L'extrait choisi, Les Oiseaux dans la Charmille, est extrait des Contes d'Hoffman de Jacques Offenbach, (compositeur français du XIXème siècle - 1819-1880). Les élèves rempliront un tableau pour y marquer les ressemblances et différences entre les deux airs entendus. L'air est interprété par la cantatrice Nathalie Dessay (dont j'aime particulièrement les interprétations), entendue précédemment dans le Rossignol, ici dans un registre très différent.

Voici l'extrait proposé:


Terriblement difficile à interpréter, il demande une grande virtuosité, une justesse parfaite. Il est composé dans une mesure ternaire à 2 temps, accompagné à la harpe, avec des cadences. Cette fois l'interprétation a un caractère comique, car la chanteuse a un costume et une gestuelle de poupée mécanique. Vous trouverez la partition de l'Air ici ;

1988_trevorwishartNous découvrirons ensuite un chanteur que j'ai découvert par hasard, qui travaille particulièrement sur le timbre vocal, avec ou sans effet, à travers de mutiples expériences. Son nom est Trevor Wishart .
Ecoutons "Vocalise", enregistré en 2009 pour le Nouveau Festival du Centre Pompidou. Une description de son travail sur le site de l'Ircam. Vous y entendrez une autre pièce célèbre, "Vox 5". Si cela ne marchait pas, allez sur ce blog ;

Nous nous intéresserons par ailleurs au principe de l'oiseau automate, instrument de musique mécanique, prisé par les collectionneurs, dont l'organe musical est constitué de lames d'acier. Aller sur ce site pour en savoir plus.

Fiche de synthèse de la séquence : synth_se_s_quence_II ;
Fiche auto-évaluation : auto__valuation_6e_s_q_II  ;
Evaluation (items socle commun) : 6e_s_q_II__Socle_commun