cl__de_sol_gifCette séquence portera sur le métissage entre les musiques de deux pays très éloignés l'un de l'autre. Le Japon et la France. A travers deux oeuvres qui s'attachent à évoquer la Nature et ses éléments, nous découvrirons les diverses échelles sur lesquelles la musique peut se baser pour adopter une couleur ou une autre. Les influences mutuelles qui peuvent s'exercer grâce aux rencontres, aux expositions universelles, aux jumelages sont plus que jamais d'actualité. Les compétences à valider sont de l'ordre du Successif et du simultané et de la Dynamique.

PROJET MUSICAL

Sakura Sakura du groupe japonais Rin'. Sakura signifie cerisier. Rin' est un groupe issu de l'Université Nationale de la musique et des arts de Tokyo (2003). Elles ont créé un nouveau style de musique mélangeant instruments traditionnels et influence pop contemporaine. Sakura Sakura est une chanson folklorique traditionnelle japonaise qui décrit le printemps, la saison de la floraison des fleurs de cerisier. On est dans le style Jpop, qui signifie Japanese pop music, musique qui accompagne souvent les anime. Bon, tu veux savoir ce que c'est, tu consultes les liens, mon poulet (tout ce qui est surligné t'envoie te cultiver).
La chanson est bien évidemment écrite dans le plus pur style pentatonique, les paroles sont en japonais, et elle permet de jouer un accompagnement aux instruments (carillons, flûtes, petites percussions comme les wood-bloks ou les triangles).
De quoi passer un bon moment musical. Dans la video on peut voir les instruments traditionnels suivants : le shamisen, le koto, et la flûte sakuhashi.

En plus on a l'instrumental, ce qui nous permettra de nous lancer sans filet
(finalement les élèves aiment beaucoup la chanson,
et sont concentrés, que du bonheur). le voici :

La traduction :
Comme les couleurs vives des fleurs penchées des cerisiers percent mon cœur
Ton visage s'éclaire et s'évanouit sous le clair de lune
En t’attendant depuis si longtemps dans ce jardin,
j'ai cherché parmi les ombres ta main me faisant signe
Mais quand le vent a touché ma joue, cela m’a rappelé que le printemps reviendrait
En regardant les cerisiers lumineux et leurs fleurs dans la lumière douce
Séparés les uns des autres, tu as guetté ce jour-là un aperçu de la lune
Ressortant ces feux d'artifice humides et poussiéreux rangés depuis longtemps
Tu m’as dit que ces fleurs penchées des cerisiers étaient les larmes du printemps
Lumineuses comme ces cerisiers en fleurs, comme si nous n’étions qu’un,
partageant les mêmes pensées, je vais vivre dans le vent
Pour se glisser dans le présent, nos ombres fusionneront et deviendront une silencieusement.

rin__sakura_part_1rin__sakura_part_2 rin__sakura

haut_parleur_gif

debussy_m_daillonNotre première écoute: la pièce Nuages issue des Nocturnes (3 pièces impressionnistes composées entre 1897 et 1899) de Claude DEBUSSY (1862-1918). A travers cette musique nous découvrons dans la première partie les intervalles de tierce et de quintes, les échelles différentes (diatonique, chromatique, pentatonique et leur mélange : polytonalité). Et puis la notion de motif, de thème, de contrechant, ainsi que la structure en 3 parties dont la dernière ne répète pas exactement la première mais en reprend les éléments. La forme ABA'. Vous pouvez trouver la partition à cette adresse : http://www.dlib.indiana.edu/variations/scores/bfj7336/index.html

Contrairement aux apparences, Debussy ne cherche pas à écrire une musique exotique, mais à faire fusionner les styles dans sa propre musique, après la découverte de la musique d'extrême orient (gamelang indonésien) lors de l'exposition universelle de 1889. Il crée ainsi une atmosphère dans laquelle la notion de temps et de forme est totalement bousculée.

Lors de cette écoute, nous avons vu un tableau de Constable, peintre impressionniste anglais du XIXe siècle, puis nous observerons le fameux tableau de Caspar David Friedrich, Le Voyageur autour de la mer de nuages (1817), associé à un texte de Lamartine, L'isolement, et les élèves rempliront un petit questionnaire et rédigeront un texte court pour imaginer une musique en se servant de leurs connaissances et de leur imaginaire.

nocturnes_debussy__l_venocturnes_debussy_profnocturnes_2_debussy_lexique__l_venocturnes_2_debussy_lexique_prof

Caspar David friedrichLamartine et devoir 


Takemitsu
Deuxième écoute : Towards the sea du compositeur japonais Toru Takemitsu (1939-1996)

Les oeuvres de ce compositeur portent souvent des noms qui évoquent la nature, et particulièrement l'eau. Entre 1970 et 1990, toute une collection de pièces seront regroupées sous le nom de Waterscapes (paysages aquatiques). Il utilise un motif musical basé sur les lettres S.E.A (mer en anglais) et s'efforce de créer une "mer de la tonalité" constituée d'accords pantonaux (un système harmonique dans lequel les tonalités s'utilisent librement, loin des règles académiques d'écriture).
La pièce que nous écoutons est inspirée de Moby Dick (1850) d'Herman Melville, auteur anglais. Le compositeur, tout comme Debussy qui l'a influencé, fait fusionner dans ses oeuvres la liberté par rapport à la tonalité et les influences de la musique japonaises, là aussi surtout dans sa conception du temps qui semble suspendu. Sa musique est contemplative, faite d'une succession de petits moments entrecoupés de brèves respirations. Nous écouterons la version pour flûte alto et guitare, puis celle pour flûte alto, harpe et cordes.

Un travail en autonomie sera proposé en fin de séquence autour du concerto Le printemps issu des Quatre Saisons d'Antonio Vivaldi, histoire de vérifier les acquis et une petite recherche avec des sujets au choix que nous commenterons en commun. Il s'agit de comparer les moyens utilisés à une période très éloignée de celle des deux compositeurs étudiés pour évoquer la nature.

Vivaldi le printemps 1Vivaldi le printemps 2

Et puis, nous pouvons aussi écouter des versions instrumentales de la chanson japonaise traditionnelle Sakura que les élèves ont apprise au primaire.

La fiche auto-évaluation et la fiche de présentation de la séquence.
fiche_pr_sentation_s_q_2 ou doc_pr_s_s_q_Paris (modèle de l'académie de paris)
Fiche_auto__valuation