1318_enfantSur la planète ils sont environ 300 000 enfants soldats aux dernières estimations. Le pays qui tient le record est l' Afrique, avec ses nombreux conflits armés, vient ensuite la Birmanie, mais on en dénombre aussi en Inde, Indonésie, Sri Lanka, Papouasie Nouvelle-Guinée, Israël (territoires occupés), Philippines, Iraq, Macédoine, Tchétchénie, Colombie...

Il y a deux sortes d'enfants soldats. Il y a ceux qui sont enrôlés de force, kidnappés, et "dressés" par toutes sortes de moyens à obéir et à tuer, puis ceux qui se retrouvant seuls s'enrôlent, plus pour avoir à manger, sans avoir une claire conscience de ce qui les attend.

Ces enfants sont souvent mis en première ligne, et servent de démineurs, d'espions, de porteurs, de gardiens (exploitations de pétrole ou de diamants), et enfin d'exclaves sexuels pour les troupes. Certains ont tout juste 7 ans. Beaucoup d'entre eux ont dû tuer pour survivre ou sont estropiés ou morts dans les conflits. Beaucoup ont subi des sévices, des humiliations, ont été drogués voire tués pour avoir tenté de s'échapper.

Depuis 1998, les ONG: Amnesty International, HumanRightsWatch, Save the Children, Terre des Hommes, parmi de nombreuses associations (dont l' Unicef) ont formé une Coalition pour travailler à les protéger légalement et physiquement,  mais aussi à les réinsérer en leur offrant un soutien psychologique, sanitaire et l'accès à l'éducation.

Je me suis inscrite à la newletter du site http://www.genocideintervention.net et à celle de http://www.childsoldiers.org de façon à être au courant des dernières actions et y participer - je parle de pétitions en lignes, de lettres à écrire (ce 2ème site a une version partielle en français). Et puis par hasard, au gré des vidéos sur le web, je suis tombée sur un album initié par un collectif d'artistes (Univerbal) en 2005, qui est destiné aux enfants-soldats et devrait sortir en Septembre 2008. Ils ont créé le site http://www.enfants-soldats.com sur lequel on peut précommander cet album à cette adresse mail: univerbal@hotmail.fr , et c'est ce que j'ai fait ce matin. Il suffit de laisser ses coordonnées et son adresse postale, et de demander à être mis sur la liste. Parmi les artistes on trouve Saïan Supa Crew, Supa Dona, Clémentine Célarié, Samata X, les styles de musiques sont le reggae, le ragga, la soul, le hip hop... Ils ont aussi créé un blog: http://www/enfants-soldats.blogspot.com. Sur le site de l'unicef (http://www.unicef.fr) on peut aussi acheter un tee-shirt, un ballon de foot, une casquette pour aider des enfants. Il existe également des programmes destinés aux scolaires.

1318_adjid

L'an prochain lorsque je traiterai de l'Afrique  comme j'ai pris l'habitude de le faire, je parlerai probablement de ce sujet-là. Peut-être auront-ils envie de participer à ce projet. J'aurais bien organiser une rencontre avec ce collectif, moi. Je vais leur demander s'ils feraient une intervention en collège, on ne sait jamais...

J'ai visionné de nombreuses videos sur tous les conflits, et j'ai trouvé des chansons à vous faire écouter.

FAYA TESS & LOKUA KANZA - BANA (CHILDREN)

Un groupe que les élèves aiment bien: FALL OUT BOY interprète "I'm like a Lawyer" (tu peux trouver les paroles sur paroles-musique.com) . Ils ont donné un concert en Ouganda, cette vidéo raconte l'histoire de deux jeunes garçons enrôlés de force dans un groupe de rebelles. Un site est né, http://www.invisiblechildren.com qui est en construction. Beaucoup d'étudiants américains se sont investis dans des actions diverses et y font régulièrement des séjours. Je pense à studentsoftheworld par exemple.

Et puis tout le monde se souvient de cette chanson de Daniel Balavoine: "Petit homme mort au combat"

Bien entendu, sur le site d'Amnesty qui est en lien dans la catégories engagements en haut à droite de ce blog, vous pouvez suivre leurs actions et leurs compte-rendus en ligne.