multi_ice_6_56            Pour le même travail, l’atmosphère a été très différente en 4e et en 3e. Moins de problèmes de discipline, plus d’investissement, plus de collectif, et surtout une écoute. Du coup les performances ont atteint un plus haut niveau, évidemment. On entendait distinctement chaque partie, et les élèves me regardaient davantage, pour les départs et la fin de notre pièce. Ils ont eu plus de facilité pour créer leur ostinato, également.

C’est donc un travail que je conduirai plutôt en 3e à l’avenir, pas au niveau de la compétence, mais au niveau de la maturité et l’ambiance de classe. Cela dit, d’une année à l’autre, les générations ne se ressemblent pas, et ces élèves étaient déjà intéressants il y a deux ans. En outre il y a quelques musiciens dans le lot, et cela représente une forte émulation pour le groupe.

Voici les ostinatos choisis par les divers groupes. production_3e

Les poèmes des élèves:

La répétition : « Derrière la glace je vois un soleil brillant au lointain. Derrière la glace je vois mon image reflétant mon âme. Derrière la glace je vois un paysage merveilleux. Derrière la glace se trouve un chemin menant à la liberté. » - « Derrière la glace, le froid. Derrière la glace, la neige. Derrière la neige, la banquise. Derrière la banquise, les manchots. Derrière les manchots, la mer. Derrière la mer, une île. Derrière cette île, la glace. Derrière la glace, il y a notre second visage. Un visage abstrait, et pourtant bien dessiné. Ses traits sont uniques et fins, personne ne peut les modifier. » L'Image : « Derrière la glace je vois un oiseau, un oiseau couleur arc-en-ciel. Il voudrait s’envoler mais il ne peut pas ». -  « Je rêve d’un monde meilleur, un monde où chacun a sa place. Ce monde, il est ailleurs, il est derrière la glace ».

Le Mystère : « Derrière la glace je vois une silhouette droite devant moi, qui m’observe » -  « Derrière la glace, l’eau tumultueuse du lac gelé. Les traces de patin, les gants de fourrure, les zigs zags de l’étang, le givre qui craquelle sous la rosée du matin. Les roseaux pouillés par le vent. L’hiver » -  « Derrière la glace mon visage s’efface. Au-dessus de mon épaule une carcasse, elle me souffle : « tu as vécu » - « Derrière la glace je vois cet espace qui se trace et qui s’efface, chaque fois que je la déplace » -  « Maintenant séparés. Je me regarde devant le miroir, immobile dans mon âme noire, je me tiens sur place derrière la glace » - « Derrière la glace je vois une glace dont la place est derrière la glace ».

Poésie : « Derrière la glace, au plus profond du miroir, dans le reflet aveuglant, j’aperçois le désespoir et la mélancolie le rejoignant, car cet univers glacial devient le plus infernal, la lueur se perd ainsi que l’espoir et le vide se crée, je vois la mort arriver derrière ce noir miroir. »  - « Derrière la glace il y a un monde à l’envers, tout change de place, surtout ce qui vous est cher » -  « derrière la glace où je me place, je découvre à travers les revers de la nuit, un pays, les mille et une nuits"

mannequin_vitrine6210

L’amour : « Derrière la glace je voulais voir la vie en rose, avec la femme avec laquelle je me pose » -  « Derrière la glace je vois le reflet d’une vie, d’une vie misérable et pleine de défis. Derrière la glace se cache une âme, qui se bat sans aucune arme » -  « Derrière le miroir, un cœur se vit se remplissant d’espoir et d’amour. Derrière cette image, vaque un esprit vagabondeur le jour. Pour toi, je ne fais que sourire mais ma joie est plus forte. Car je sais que derrière la glace, le vent t’emporte. »  - « J’te vois derrière la glace sans tain, sous mon visage, je vois le tien, mais dans tes yeux y’a plus les miens et sur mes lèvres, un goût de rien. »

La Philosophie : « Derrière la glace il y a un mur, donc jamais de place. Des gens qui passent des heures devant, leur intelligence ne progresse pas malheureusement. Mieux vaut être derrière et s’imaginer que d’être devant pour se torturer. »  - « Derrière la glace, face à son destin, une fille se demande si la vie est courte ou si le temps passe vite » -  « Ce qui est derrière la glace est parfois difficile à atteindre, et à comprendre. C’est unique et rare, mais si fragile ! le visage de l’Homme est la glace, l’âme est ce qu’il y a derrière. »  - « Derrière la glace il n’y a pas de crasses. On peut y retrouver sa trace quelle que soit la race ».

Bravo à Achraf, Alexandre, Amélie, Antoine, Claire, Elisa, Esther, Fabien, Geraud, Grégoire, Kirishanth, laura, Ludovic, Marine, Morgane, Nathan, Roxane, Sarah, Victor, Zoélie, et Zohra, et bien sûr, à tous ceux qui ont participé à l'expérience!