sniper

Analyse d'une chanson:

Titre: "Sans repères". Groupe-interprète: Sniper. Album: "Graver dans la roche". (2003) Genre: RAP

les paroles

Le thème de la chanson est l'absence d'un père dans une famille, une histoire à la fois personnelle et vécue par tant d'autres familles. L'un des membres du groupe a par ailleurs connu une situation semblable et raconte son expérience et la partage. Sur un ton mélancolique et amer, le groupe raconte l'histoire d'un enfant qui n'a même pas connu son père et qui a dû grandir sans lui.

1er paragraphe: Dans le premier paragraphe, le premier rappeur raconte l'importance de la présence des deux parents dans une famille. Leur union suffit à rassurer les enfants ("on craint rien"). Cette situation idéale diffère malheureusement de la réalité. Il fait comprendre que la séparation, bien que cela ne les concerne pas, touche plus les enfants que les deux concernés. La mère est toujours là mais le père est déjà parti. Alccol, froideur et violence ont causé sa déchéance qui l'a amené à une vie pitoyable jusqu'à son départ.

2ème paragraphe: Dans le deuxième paragraphe, un deuxième interprète, Blacko dit dans son impuissance qu'il n'a jamais réussi à retenir son père. Un moment difficile pour une personne aussi jeune. Contraint à grandir avec l'absence d'un être cher, il est reconnaissant envers sa mère bien que l'absence soit pesante. Malgré sa douleur, l'enfant entretient des rêves et des illusions et il voit son père dont il ne connaissait même pas le visage. En vérité, il ne sait rien de son père, saut son ethnie. Une cruelle ignorance que ses camarades d'école lui rappellent. Un jour, il tombe par hasard sur le portrait de ses parents au moment de leur mariage. Découvrir le visage de son père, en même temps de le voir uni à sa mère a sans doute provoqué un déclic. En 1990, le héros malgré lui reçoit un appel de son père. Quelque temps après, le père et le fils se rencontrent enfin. C'est un rêve qui est devenu une réalité. ("Après l'orage, le soleil rayonne"). Mais c'est un bonheur éphémère. Après quelques années, une nouvelle séparation a lieu.

3ème paragraphe: A la première partie du 3ème paragraphe, Tunisiano reprend l'interprétation. Après le départ, il accepte l'évidence et c'est sur son aîné que reposent les responsabilités. Face à ses enfants, la mère se montre courageuse mais cache sa vraie douleur au plus profond d'elle. Le coeur de l'enfant en veut toujours pourtant à son père, il veut que cela cesse. Rejeter un père absent est douloureux mais ne pas avoir de géniteur l'est encore plus. C'est pour çela que Aketo s'adresse aux personnes qui ont juste le nom de leur père.

En deuxième partie, Blacko revient et efface sa rancune, accepte l'existence de ses parents. Plus mûr et après avoir mis sa fierté de côté, il part cette fois rejoindre son père. La solitude et le silence glacial ont pris fin. Ils se sont retrouvés après des années d'errance. Mais peu de personnes ont cette chance. Blacko dédie cette chanson à toutes les personnes "qui vivent avec le coeur brisé". Son bonheur ne l'a pas rendu égoïste.

Les paroles ont été écrites de sorte qu'elles soient directement adressées au père de la chanson, mais aussi à tous ceux qui vivent dans l'absence d'un père. Avec des airs de confession, les membres du groupe Sniper ont dit tout ce qu'ils voulaient dire à un père et ils se montrent solidaires envers les personnes délaissées. Mais le sujet est bien abordé.

La Musique: La chanson est introduite par un piano qui joue dansle registre aigu. L'intensité est douce. On peut aussi dire qu'un orchestre est présent. Le piano joue seul mais lors de la pause vocale l'orchestre rejoint l'instrument et il finit la chanson en solo.

Les chanteurs rappent cette chanson avec douceur, sans agressivité ce qui est inhabituel surtout pour ce groupe mais qui rend la chanson encore plus originale. Ils interprètent à tour de rôle mais chantent en tutti pour le refrain. Pour les couplets, ils incarnent le personnage comme s'il s'agissait d'eux-mêmes. La chanson est bien réussie.

Tam