Professeurs accompagnateursdanseuse_2

mme Coudriou et mme Alviset 

La sortie a mal débuté...les élèves étaient en retard, d'autres se sont "trompés" de porte, d'autres ne sont pas venus... Certains avaient oublié leurs tickets de métro, nous sommes donc arrivés en retard.

L'animateur était très calme et patient, le rythme était très lent, et la partie découverte de la carte un peu trop longue au goût des élèves. Il n'a pas fait de démonstration sur l'instrument qui aurait permis de l'entendre, et  motivé  davantage les élèves qui pour certains, se comportaient mal (avachis sur le sol, chewing-gum, rire moqueur et réflexions un peu stupides) ce qui m'a surprise, parce qu'en cours ils sont très sympas, bien qu'un peu agités.

Ensuite il a placé les élèves dans la salle, chacun derrière un instrument, et leur a donné la consigne pour les faire sonner, de quelle baguette il fallait se servir et comment, et a assigné  à chacun une petite tache à accomplir chacun sur son instrument. Puis il y a eu un travail  polyphonique, mais cela manquait un peu de pêche.

En plus nous avons eu R... qui ne voulait pas rejoindre les autres (disant "je m'emmerde" tout haut, se rouler par terre, taper n'importe comment avec la baguette, au risque d'abîmer des instruments très coûteux, sortir de la salle en boudant, ne pas répondre quand on essaie de comprendre ce qui ne va pas.) Nous avons essayé de le raisonner chacun notre tour jusqu'à ce qu'il revienne (eh oui,le Gamelan n'est pas censé plaire à tout le monde...)

Malgré tout de nombreux élèves étaient ravis d'avoir eu contact avec des instruments inhabituels et se comportent bien mieux depuis cette séance lorsque nous faisons un travail polyphonique. C'était un peu le but, en fait, mais je n'ai pasla prétention de passionner 25 personnes au même moment, lors de la même activité, bien évidemment.

J'ai demandé aux élèves de faire le dessin de leur instrument préféré, et donc, voici les plus beaux dessins:

ingrid

 

arris      

roman

 

manon   

samantha          erwan

Arezki: "J'ai bien aimé les instruments même si parfois les notes étaient un peu fausses"

Emilie: "J'ai bien aimé les sons que fait le Saron. Les instruments sont très bien décorés. J'ai bien aimé les différents sons que font chaque instrument. J'ai bien aimé les mélodies très jolies que nous avons faites. Cà change d'instruments comme le xylophone"

Cécile: "J'ai bien aimé les instruments sur lesquels nous avons joué. Nous avons fait des mélodies rigolotes que j'ai appréciées. Les sons des instruments étaient jolis. Et j'ai dessiné le Gender parce que j'aime bien cet instrument"

R...: "Cette sortie était tellement nulle que faire 1h de transport pour voir quelqu'un et pour voir des instruments. smileyspanneaux_grincheux         

A 3 euros 50 la sortie était trop chère et le gars assez lourd..."

Ingrid: "J'ai bien aimé le Gamelan, c'était marrant, et on a pu jouer de différents instruments"

Samantha: "J'ai aimé parler de l'Indonésie. J'étais très contente d'essayer des instruments, d'apprendre une autre culture, j'ai aimé aussi le Saron qui faisait des sons magnifiques. Enfin j'ai adoré cette sortie.

Lydia: "J'aurais préféré faire plus de musique que l'écouter parler".

ogong

"GOLEK SULUNG DAYUNG"

Voici la vidéo d'un spectacle de danse classique Javanaise, de la cour de Yogyakarta. Le sujet: une jeune femme qui désire paraître toujours sous ses plus beaux atours". Ces danseurs appartiennent à la fondation Yayasan Siswa de Beksa créée par le frère de Sri Sultan Hamengkubuwono IX en 1952. Le but de cette fondation est de préserver et développer la danse classique de cour  et le style mataram.